Chambre d'hôte Indre

Chambre d'hôte Indre

En savoir plus sur chambre d'hôte Indre
En savoir plus sur:

Chambre d’hôte Indre

Apparues en Europe centrale courant le XIXe siècle, les chambres d’hôtes ont complètement révolutionné le secteur du tourisme. Ces chambres parfaitement meublées, aménagées avec soin par l’habitant, accueillent chaque année un nombre considérable de visiteurs pour au moins une nuitée. Ces derniers bénéficient de toute l’attention de leurs hôtes qui ne se font pas prier pour partager avec eux, des moments authentiques et chaleureux. Parmi la multitude d’options disponibles en termes de séjour, la chambre d’hôte Indre est de celle qui laisse un souvenir inoubliable.

Dans un climat océanique dégradé, le département de l’Indre offre un ensemble de paysages naturels d’exception, dont ses fameuses gâtines. Les vacanciers ont la possibilité de visiter d’innombrables sites historiques, naturels et touristiques. Un bed and breakfast Indre vous fera découvrir ses villages attrayants à l’instar de l’Argenton-sur-Creuse, lieu privilégié des amoureux.

L’Indre et ses vastes paysages naturels

Il n’est pas étonnant que la région d’Indre fasse partie des meilleures destinations pour les amateurs du tourisme de nature. Pour rappel, l’Indre doit son nom à la rivière qui le traverse.

Paysages, régions et réserves naturelles

Des unités paysagères issues de la fusion des entités géographiques offrent un caractère unique à ce département. À proximité de votre chambre d’hôte en Indre, des écrins de verdure tels que le massif central, plaines et vallons, vous laisseront abasourdis. On compte près de trente cavités souterraines qui sont dissimulées par les tourangelles du crétacé, de même que des terrains sableux et argileux.

Cinq régions naturelles marquent ce département :

Les Gâtines de l’Indre : elles présentent un relief vigoureux, accentué par de vastes vallées. L’environnement est composé de terres déboisées, de forêts riveraines, de prairies humides, de roches tendres et d’un grand plateau crétacé. Le Champagne berrichonne : c’est toute une accumulation des systèmes de sols calcaires et de marnes brunes. Grâce à ses rivières secondaires, quoiqu’altérées, une richesse végétale au charme inédit se développe. Le Boischaut méridional : grands arbres isolés, zones humides et bocages denses de prairies en sont les éléments prédominants. Le nord offre des formations détritiques ou sédimentaires, pendant que le sud comporte des roches métamorphiques. Le Blancois : il se décline en un paysage bocager soutenu par un plateau de calcaire. Des falaises importantes se sont créées où coulent des rivières et cours d’eau. La Brenne : il présente des trésors forestiers où bois et bocages se succèdent sur des sols variés et laissent place à une végétation luxuriante. La richesse de ses étangs est impressionnante et la friche est assez présente.

En outre, plusieurs réserves naturelles et étangs artificiels définissent le territoire. Appartenant à un réseau hydrologique très dense, le département de l’Indre est caractérisé par dix principaux bassins versants, formés par des rivières et ruisseaux. Non loin de votre chambre d’hôte indraise, vous pourrez apercevoir les seuils de moulin qui existaient depuis des temps ancestraux.

Flore et faune

La biodiversité indraise est hors du commun, qu’il s’agisse d’espèces végétales ou d’espèces animales. La flore englobe entre autres : orpins, germandrées des montagnes, roselières, herbiers, nénuphars, anémones pulsatiles, hélianthèmes en ombelle, glaïeuls d’Illyrie, grassettes du Portugal, fougères d’eau à quatre feuilles, sérapias langue, caldésies à feuilles de parnassie, laiches de Bohème, sans oublier les orchidées et utriculaires de la Brenne.

Oiseaux (faisan, perdrix, grue cendrée, merle noir, fauvette à tête noire..), herbivores et carnivores….la réserve zoologique de la Haute-Touche, construite au XVe siècle, en abrite de différentes espèces. Mais pour aller à la découverte de la faune du terroir, vous n’aurez pas besoin de vous rendre dans cette réserve. De nombreux animaux font l’objet d’élevage, à l’image des bovins. Aussi, salamandres tachetées, lézards des murailles, renards, cerfs, écrevisses américaines, biches, sangliers, chevreuils européens, carpes et castors communs apparaissent régulièrement. Les insectes également ne manquent pas : petit coléoptère, sympétrum strié, frelon asiatique, grillon des bois, arpenteuse tardive, etc….

Des divertissements plaisants à l’extérieur de votre chambre d’hôte Indre

Louer une chambre d’hôte Indre ne vous restreint pas à séjourner dans un logis confortable. Vous aurez surtout l’occasion de vous divertir grâce à de nombreuses activités, en présence de votre hôte. Même si vos enfants sont vos compagnons de route, ils se retrouveront parfaitement à travers les multiples jeux qui leur sont dédiés (bowling, chateaukids,..).

Visites guidées

L’avantage de cibler une maison d’hôtes au cœur des sites naturels réside dans la pléiade d’endroits magiques qu’elle donne la chance de visiter. Il en existe largement comme : le parc des parcelles, le parc naturel de la Brenne, le jardin public pour votre pur bonheur. Et si votre choix se portait sur une maison nature dans un des villages indrais (comme l’Argenton-sur-Creuse), vous aurez l’occasion d’en apprendre encore plus sur l’histoire. Les musées (de l’Automobile, de l’Hospice Saint Roch, des traditions de Chassignolles…), les châteaux (de Bouges, d’Azay-Le-Ferron, de Sarzay…), feront revivre des récits époustouflants même aux plus petits. Comme exemple, le château de Valençay, construit au Moyen-Age, vous en fera savoir davantage sur le prince de Talleyrand qui en est devenu propriétaire en 1803. Et que diriez-vous de la maison de George Sand, ce vaste domaine de six hectares qui vous plonge dans une demeure familiale d’écrivain. Cette visite, s’adressant principalement aux passionnés de la littérature, sera très riche en émotion. Pour les appétents de la gastronomie, un tour dans les vignobles fera un grand bien.

Activités sportives

Si vous aimez le sport, vous serez ravis par les propositions que vous fera votre hôte : golf, ski nautique, paintball, course d’orientation, planche à voile, canoë-kayak, plongée, wakeboard, aviron… À cet effet, le lac de Chambon, créé après la construction du barrage au niveau de la vallée de de la Creuse, est parfait. Vous pourrez y faire du tir à l’arc avec vos enfants. Les randonnées y sont autant accessibles, précisément sur les sentiers qui longent les berges du lac. A vélo, à pied ou en attelage, vous y prendrez sûrement plaisir. Vous pourriez même être invité à faire du vol en montgolfière.

La voie verte des vallées fait partie des nombreuses routes qui permettent de se balader à vélo. Et pour faire le tour de tout le département, vous pourrez emprunter la route balisée qui se décline en quatre liaisons.

Un département au climat océanique chaud

Le département de l’Indre est connu pour son climat océanique chaud et non sec. En réalité, le temps est plus ou moins favorable avec une température oscillant autour de 12,2°C. Toutefois sur la majeure partie de son territoire, on observe un climat océanique dégradé. Vous serez donc confronté à des étés moins frais et à des hivers moins doux, que ceux que réservent habituellement les zones océaniques. Néanmoins, si vous logez dans une chambre d’hôte Indre localisée dans le Sud-Ouest, vous devrez vous attendre à un climat océanique altéré.

Sachez par ailleurs que la pluviométrie indraise est très importante (789,4 mm), d’autant plus vers les massifs du sud ainsi que dans les régions forestières. Le mois de décembre est d’ailleurs le plus humide (94,2 mm) de toute l’année. Les étés offrent aussi des journées arrosées. Lors de vos randonnées, vous feriez mieux de vous munir de vos parapluies et imperméables pour ne pas être surpris. Pour profiter pleinement de votre passage, les meilleurs mois sont juin, juillet et août. En effet, le temps est plus sec en juin, tandis que les mois de juillet et août offrent plus de chaleur avec un pic de 39°C. De ce fait, des vêtements légers constitueront l’essentiel de vos affaires. Même si les températures commencent à chuter à partir de septembre, ce mois reste tout de même favorable pour les visites.

Attention, avec le climat indrais, les températures hivernales sont froides et davantage en janvier avec -13°C au minimum. Privilégiez des vêtements conçus en laine, velours, coton, et cachemire pour vous maintenir bien au chaud. Et pour les randonnées, des pantalons imperméables et des manches longues, avec éventuellement écharpes et pull-overs, feront l’affaire. En un mot, passer un week-end ou des vacances dans une chambre d’hôte Indre doit être inclus dans vos projets ; vous ne serez nullement désenchanté.