Chambre d'hôte Loire-Atlantique

Chambre d'hôte Loire-Atlantique

En savoir plus sur chambre d'hôte Loire-Atlantique
En savoir plus sur:

Chambre d’hôte Loire-Atlantique

Que diriez-vous de vous réveiller dans une chambre d’hôte donnant directement vue sur l’océan Atlantique ? De vous endormir en regardant les étoiles se refléter dans le bleu de l’eau ? Ou encore, de vous promener main dans la main autour de la Loire ? Si ces moments vous font rêver, alors les chambres d’hôte de la Loire-Atlantique ont tout pour vous plaire ! Que ce soit pour se rapprocher de la nature, s’essayer à de nouvelles activités, ou encore passer de bons moments avec des proches, être en chambre d’hôte est un choix idéal.

Laissez-vous éblouir par la faune et la flore

La Loire-Atlantique est principalement connue pour ce qui compose son nom : d’abord, le fleuve de la Loire, qui la traverse en son centre. Puis sa côte, bordant l’océan Atlantique. Lorsque vous logez en chambre d’hôte de la Loire-Atlantique, visiter la Loire est indispensable ! D’une taille de 1006 kilomètres, la Loire prend sa source au pied du mont Gerbier de Jonc, et se jette dans l’océan. De ce fait, nombreuses îles se partagent le fleuve. Tout d’abord l’Île Héron, qui abrite nombreuses espèces protégées, telles que le Héron cendré ou le Faucon Haubereau. Ainsi, pour conserver sa faune et sa flore, l’île est interdite au public.

Cependant, vous pourrez visiter l’Île Ripoche, ou encore l’Île du Bernardeau. Localisée proche du port Mauves-Sur-Loire, l’Île Ripoche compte plus d’une centaine d’espèces sauvages. Par exemple, elle est une des seules à abriter la très particulière Rosalie Des Alpes, coléoptère se reproduisant dans le bois mort. Mais aussi, vous aurez peut-être la chance d’entendre le chant d’un Râle des Genêts, oiseau migrateur protégé sur le plan Européen. En terme de Flore, l’île contient un grand nombre de vieux frênes, dans lesquels les Rosalie Des Alpes pondent. Mais aussi, vous pourrez apercevoir, à la lisière des bois, quelques Orchidées Epipactis à feuilles larges.

Pour ce qui est de l’Île du Bernardeau, celle-ci fait partie des ZNIEFF, Zone Naturelle d’Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique. En effet, l’île recueille en son sein nombreuses espèces protégées, telles que la Gomphe à pattes jaunes, libellule européenne, ou encore le Castor d’Europe. Pour ce qui est de la flore, vous pourrez trouver un grand nombre d’arbres Tétards, qui doivent leur nom à leur particularité physique. Du côté de l’Océan, la nature ne manque pas. Vous pourrez par exemple vous balader sur les dunes des Terres Rouges, près de Saint-Michel-Chef-Chef. Pas très loin également, se trouvent plusieurs plages, telles que La Pointe Saint-Gildas. Cette dernière recueille nombreuses espèces, comme le Goéland Cendré.

Plus au Nord, vous pourrez être charmés par la Côte Sauvage, près de Croisic. En effet celle-ci, de plus de 27 hectares, comporte grand nombre d’espèces menacées. Pour la flore par exemple, nous pouvons y trouver le Galium Neglectum, petit plante rampante aux jolies fleurs, ou encore l’Oseille des Rochers. Depuis la côte, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir la belle île Dumet, trônant sur l’océan. Celle-ci, fragile, est classée ZICO (Zones Importantes pour la Conservation des Oiseaux) et ZPS (Zone de Protection Spéciale). Elle compte notamment des espèces végétales telles que La Renouée Maritime. Mais la Loire-Atlantique n’abrite pas seulement la beauté de milieux aquatiques. En effet, elle héberge également quelques trésors forestiers, avec nombreux sentiers.

Des activités apaisantes

Tout d’abord, la Loire-Atlantique regorge de sentiers forestiers. Que ce soit à pieds ou en vélo, toutes les raisons sont bonnes pour vous évader en pleine nature ! Vous pourrez, par exemple, traverser la Corniche de Pail. Classée Zone Naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique, la Corniche de Pail vous offre une vue époustouflante sur la vallée. Si vous aimez les randonnées, alors la forêt domaniale d’Olonne est faite pour vous. De près de 1120 Hectares, vous pourrez observer lors de votre randonnée plusieurs variétés d’arbres, tels que des vieux Acacias, Bouleaux, Frênes ou encore Erables. En terme de Faune et de Flore, la forêt tient en son cœur nombreux mammifères sauvages, comme des chevreuils, ainsi que des écureuils. Mais aussi, tendez bien l’oreille, vous risquez de pouvoir entendre le chant de merles et de geais !

Pour ce qui est de la beauté, la forêt du Gavre reste la favorite des habitants. Avec près de 4500 hectares à son effigie, la forêt du Gavre compte parmi les plus grands domaines forestiers de la Loire-Atlantique. Le massif compte plus d’une centaine de sentiers de randonnées, avec différentes difficultés. Cependant, si marcher n’est pas votre fort, sachez que nombreux centre équestres proposent des balades à dos de cheval, ou de poney, le long de ces sentiers. C’est le cas, par exemple, de La Ferme Équestre de la Forêt, ou encore du club équestre Écuries Du Gavre.

Non loin de là se trouve la forêt domaniale de Chandelais, ainsi que la forêt domaniale de Berce, composée principalement de vieux Chênes. Mais les promenades ne sont pas les seules activités que vous aurez l’occasion de tenter. En effet, la forêt du Gavre constitue un endroit idéal pour la cueillette de champignons. Notamment, vous pourrez y trouver des Cèpes, des Girolles, ou encore des Nonnettes voilées. Si vous aimez les balades romantiques, alors vous adorerez le Parc Naturel Régional de Brière. En effet, celui-ci vous propose une promenade de rêve en barque, le long du marais de Brière.

Un climat revigorant

Si vous prévoyez de sortir de votre chambre d’hôte pour visiter la nature de la Loire-Atlantique, alors il vous faudra connaître le climat de la région. En effet, la côte Nord-Ouest de la France est réputée pour son climat humide, très pluvieux pendant les saisons froides. De fait, c’est en automne que vous aurez le plus de pluie. Si vous décidez de partir en Octobre ou en Novembre, il est impératif de prévoir un bon coupe-pluie.

En revanche, en Juin, la Loire-Atlantique vous offrira un climat très doux, avoisinant les 23°c. Cependant, il reste très conseillé d’apporter des vêtements couvrants. En effet, les forêts de la région sont connue pour leur taux d’humidité, ce qui favorise l’apparition des tiques. Mais de simples hauts à longues manches, ainsi qu’un pantalon à bas longs, vous suffiront pour pique-niquer au soleil sans risque !