Trulli Italie

Trulli Italie

En savoir plus sur trulli Italie
En savoir plus sur:

Trulli Italie

Avez-vous déjà entendu parler des trulli Italie. Si vous êtes un passionné de l’histoire, vous serez enchanté par ce qu’évoquent ces constructions traditionnelles typiques de la région des Pouilles. Les trulli sont des constructions pyramidales de couleur blanche qui créent dans certaines villes de l’Italie notamment Alberobello, un magnifique complexe touristique attirant des milliers de visiteurs. Ces chefs-d’œuvre architecturaux uniques vous offrent ainsi l’occasion de passer des vacances mémorables dans cette région mythique.

Les trulli Italie, toute une histoire

La naissance des trulli Italie remonte à cette époque où la construction des habitats fixes était impossible, car trop taxée, c’est-à-dire à la fin du XIV siècle. Les habitants de la région n’eurent d’autre choix que de faire recours à leur imagination en construisant des maisons en pierre locale, sans mortier. L’idée était de s’abriter temporairement dans ces cabanes en attendant qu’elles ne soient démantelées par la suite par l’inspecteur des impôts. Il faut reconnaitre que la richesse du milieu en calcaire a été des plus favorables à la construction. En effet, les trulli Italie ont été conçus à partir des blocs de calcaire ramassés aux alentours. Les murs porteurs étaient placés directement au niveau de la couche rocheuse visible après avoir retiré l’humus. En les perçant, de petites fenêtres étaient créées pendant que les cheminées et les fours étaient incrustés dans l’épaisseur des murs. Les toits de couleur grise étaient faits en deux couches dont une de calcaire qui faisait obstacle à la pénétration des eaux de ruissellement. Ces constructions étaient très stables, surtout avec les pinacles ornementaux qui étaient placés sur leur toit qui avait généralement une forme conique.

L’intérieur était formé d’une seule pièce qui en plus de la cheminée, disposait d’autres aménagements et équipements en bois. Citons les portes, les niches, les étagères. Durant l’été, les trulli offraient aux occupants la fraicheur dont ils avaient besoin et en hiver, le confort nécessaire. Cette commodité est due à l’épaisseur des murs en pierre qui ne retenaient pas la chaleur. Cela s’explique aussi par la condensation de l’humidité qui se dégageait de la cuisine de même que la respiration des occupants de la maison. Ceux-ci étaient donc obligés d’ouvrir grandement les portes en journée pour que l’intérieur soit sec. Les trulli sont de diverses formes aussi emblématiques les unes que les autres. Ce sont en réalité des constructions originales qui communiquent parfois avec d’autres habitations. Il en existe également qui possèdent deux étages.

Ainsi dans certaines régions de l’Italie comme Monti, il y avait déjà plus de quarante trulli vers le milieu du XVI siècle. Leur construction s’est d’ailleurs définitivement achevée au début du XXe siècle. De la précarité, les trulli ont fait l’objet d’une réhabilitation ce qui a valu leur classement au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. En plus, ces anciennes habitations ont été réaménagées et servent aujourd’hui de magasins, de maisons d’hôtes, de restaurants et de lieux touristiques.

De nos jours

Retrouvez dans la région des Pouilles, le plus grand complexe (trullo suprême) au sein de la zone de ruelles à trulli. Encore appelé, trullo royal, il a été désigné monument national en 1923. Les trulli siamois sont localisés dans le Rione Monti. Les trulli sont également regroupés au-dessus de la pente du mamelon dans la région de Locorotondo où ils sont dispersés dans les contrade. On les retrouve aussi dans le sud notamment dans la région de Salento qui se situe en pleine province (Lecce). Les trulli d’Italie ne se sont pas seulement convertis en des musées, des boutiques souvenirs ou d’autres sites touristiques. Certains d’entre eux sont toujours des demeures pour les habitants plus précisément les plus défavorisés qui les ont même transformés en maison d’hôte pour offrir des nuitées aux visiteurs, moyennant une rémunération. Les trulli servent donc de résidences secondaires et de gîtes locatifs.

Un séjour dans la petite ville d’Alberobello pour découvrir les trulli d’Italie

Située dans la province de Bari dans les Pouilles au sud de l’Italie, Alberobello est la ville qui détient le plus de trulli, d’où son nom : capitale des trulli. En 1996, cette ville est rentrée dans le patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est aussi dans cette ville qu’on retrouve les tout premiers trulli d’Italie. Visiter cette commune historique et touristique, c’est être certain de profiter de vacances pétillantes et instructives. Vous aurez aussi l’occasion de voir les nombreux trulli qui s’y trouvent. Le quartier Monti par exemple, vous fait découvrir des petits magasins de souvenir qui sont abrités par d’anciens Trulli et où sont proposés des produits locaux et artisanaux à savoir le tissage, la poterie, la broderie.

Et que dire du musée du Terroir de la ville qui vous en fera savoir davantage au sujet des coutumes locales et de la culture du terroir. Sans oublier la visite au musée des traditions populaires qui n’est rien d’autre que le trullo souverain. En fait, Monti possède 1030 trulli et Aia Piccola en compte 590. En 1930, ces deux quartiers de la ville d’Alberobello ont été même reconnus « Monument national ». En outre, la ville d’Alberobello vous entraine dans son ambiance festive avec entre autres, le festival d’art et de la culture ainsi que le festival de la Vallée. En plus de sa structure architecturale unique, ses grottes, ses produits artisanaux, vous pourrez passer des moments très conviviaux dans cette ville charmante. Avez-vous été séduit par ces bâtisses célèbres en plein cœur des Pouilles. Si vous souhaitez ressentir directement l’effet frappant des trulli Italie et même y séjourner, vous n’avez qu’à vous rendre dans la ville d’Alberobello et surtout dans les quartiers Aia Piccola et Monti.